Elections départementales 2015
Déclaration 1er tour de la fédération du PCF des Pyrénées-Atlantiques

Les candidats présentés et soutenus par le PCF dans les Pyrénées-Atlantiques ont rassemblé 20 036 voix, soit 9.2 % des suffrages dans les 24 cantons ou nous nous présentions. C’est un résultat en nette progression par rapport aux élections précédentes. Ces beaux scores sont particulièrement significatifs dans de nombreux territoires : 20 % à Oloron-Sainte-Marie, 20 % à Mourenx, 21,8 % à Mauléon, 21 % à Aressy, à Baudreix ; mais aussi de nombreux scores à deux chiffres dans des villes, villages ou dans des bureaux de ville, tant dans le Béarn que sur la côte basque.

La manœuvre du ministère de l’intérieur consistant à répartir nos voix sur 4 étiquettes (Front de Gauche, Verts, PCF, Divers Gauche) dans notre département ne trompera personne. La démarche de rassemblement le plus large pour ouvrir des perspectives à gauche a payé.

Au soir de ce premier tour, nous appelons à battre le Front National dans le canton Nive-Adour où il sera présent le 29 mars. Les dérives de la droite décomplexée et les trahisons du gouvernement ne nous font pas perdre notre sens politique. Nous n’oublions ni l’histoire, ni ce qu’est ce parti. Les propos haineux, racistes, xénophobes et homophobes tenus par de nombreux candidats de cette formation durant l’élection ont rappelé sa vraie nature. Dans les communes où ses candidats ont été élus, comme dans les propos de ses dirigeants, ce parti promeut des mesures antisociales et de division de la population, au détriment des plus pauvres. En fin de compte et en dépit de certaines de ses proclamations, il soutient toujours la politique du capital. Ce sont l’austérité et les promesses non tenues qui font aujourd’hui la force du Front National. Pour y faire face, il faut un changement de politique pour l’égalité, la justice sociale, l’éducation et la culture, la santé et le logement, les salaires et le pouvoir d’achat, le vivre-ensemble et la laïcité.

Nous rappelons l’essentiel du message que nous avons porté au cours de cette campagne : les politiques d’austérité menées par le gouvernement et relayées dans notre département par les représentants et les élus du Parti socialiste et « divers gauche » ont de très graves conséquences. Elles nourrissent la crise économique et sociale, la désespérance ; et avec elles, l’abstention, la droite. Tout a été fait pour évacuer les vrais enjeux des élections départementales du débat : quelles politiques publiques de solidarité et d’innovation sociale, démocratique et environnementale dans les départements ?

La droite ne peut être battue en appliquant une politique libérale. C’est la leçon de cette élection. Il faut que la politique nationale change de cap. Après les municipales et les européennes, le message envoyé par les Françaises et les Français est une nouvelle sanction claire et sans appel de la politique conduite par le gouvernement.

Dès demain, nous continuerons à combattre les politiques antisociales. Nous continuerons à tendre la main à toutes celles et ceux qui, à gauche, n’acceptent pas les renoncements et les trahisons du gouvernement. Face à la droite et au FN, nous continuerons à construire le rassemblement populaire qui émerge à gauche.

Le Dimanche 22 mars 2015

Les résultats par cantons :

CANTONS VOIX %
ANGLET 497 6,4
ARTIX ET PAYS DE SOUBESTRE 1074 9,66
BAYONNE-1 579 7,04
BAYONNE-2 734 10,62
BAYONNE-3 328 4,71
BIARRITZ 447 4,6
BILLERE ET COTEAUX DE JURANCON 660 8,9
LE COEUR DU BEARN 1254 12,92
HENDAYE-COTE BASQUE SUD 661 8,55
LESCAR GAVE ET TERRES DU PONT-LONG 1034 9,7
MONTAGNE BASQUE 903 7,59
NIVE ADOUR 557 5,73
OLORON-SAINTE-MARIE-1 1592 16,57
OLORON-SAINTE-MARIE-2 1213 12,13
ORTHEZ ET TERRES DES GAVES ET DU SEL 808 7,15
OUZOM GAVE ET RIVES DU NEEZ 833 9,34
PAU-1 785 11,39
PAU-2 527 7,25
PAU-3 923 12,71
PAU-4 898 13,99
PAYS DE MORLAÀS ET DU MONTANÉRÈS 912 9,36
SAINT-JEAN-DE-LUZ 721 6,63
TERRES DES LUYS ET COTEAUX DU VIC-BILH 1095 10,69
VALLEES DE LOUSSE ET DU LAGOIN 1001 8,7

La réalité de l’austérité budgétaire pour le département des Pyrénées-Atlantiques

L’austérité budgétaire décidée par le Gouvernent, et que la droite voudrait plus forte encore, trouve une traduction précise et chiffrée pour notre département .

La baisse des dotations de l’Etat est spectaculaire. En 3 ans, ce sont plus de 56 millions d’euros qui vont manquer dans les caisses du Conseil général. De 125,1 M€ en 2013, les dotations de l’Etat vont baisser à 93,9 M€ en 2016. L’épargne nette (solde disponible pour l’investissement) va donc baisser en 2015 de 67 % passant de 40,4 en 2014 à 13,3 M€ en 2015. A ce rythme, le CG est dans le rouge dès 2016.

Il n’y a aucune fatalité à une telle saignée qui peut avoir de graves conséquences pour les populations, notamment les personnes les plus fragiles, et les territoires. Dimanche, le vote pour la gauche anti-austérité dira à la fois notre opposition à cette politique destructrice et la nécessité de prendre une autre direction.

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

Solidarité européenne avec le peuple grec - Rassemblement : Samedi 14 mars 2015 à la Préfecture

Chaque semaine apporte un nouveau scandale d’évasion fiscale impliquant les banques. Chaque

mois voit un nouveau chiffre record de chômeurs inscrits à Pôle Emploi. En Europe, les politiques imposées par la Troïka et l’oligarchie financière conduisent à un désastre social de plus en plus visible. La BCE joue un rôle central dans ces violentes politiques d’austérité menées par la Troïka, particulièrement au Sud de l’Europe : privatisations, précarité, chômage, baisse des salaires, démantèlement des droits sociaux et attaques contre la démocratie…

Le peuple grec a décidé d’en finir avec les politiques qui l’ont saigné ces dernières années. Il demande un allègement substantiel de sa dette dont le fardeau empêche toute politique alternative. Mais le nouveau gouvernement grec se heurte au chantage des institutions européennes, de la BCE et de nos gouvernements : « Renoncez à votre programme ou nous coupons les crédits. En s’opposant au refinancement des banques grecques, la BCE -avec l’aval des dirigeants européens- fait un nouveau coup de force et piétine le choix démocratique du peuple grec. La Banque Centrale Européenne inaugure son nouveau siège à Francfort le 18 mars 2015. Ce bâtiment-forteresse a coûté 1,3 milliard d’euros et symbolise parfaitement la distance qui sépare les élites politiques et financières des peuples.

Le combat du peuple grec est le nôtre !

Le 18 mars à Francfort, avec Blockupy Frankfurt , des dizaines de milliers de manifestants venus d’Allemagne et de toute l’Europe manifesteront lors de l’inauguration du nouveau et luxueux siège de la BCE.

Pour exiger une autre BCE, qui finance non pas la spéculation des banques mais la transition écologique et sociale, des rassemblements citoyens sont organisés devant les succursales de la Banque de France, membre du Système européen de banques centrales.

Contre l’austérité et le chantage européens Pour un audit et une restructuration décisive des dettes publiques Pour le droit du peuple grec et des peuples européens à décider eux-mêmes d’un avenir de solidarité et de démocratie.

Blockupy à Pau !

Rassemblement :
Samedi 14 mars, à 11 heures,
place Clémenceau, à la Préfecture
puis à la Banque de France

À l’appel de : ATTAC - Démocratie & Socialisme - EELV - FAL 64 - FSU - Front de Gauche : Ensemble ! - Parti de Gauche - PCF - PCOF - République et Socialisme - MRAP - NPA




Lettres au candidats de la majorité départementale, et les réponses

Dans plusieurs cantons, nos candidats ont écrit des lettres ouvertes à ceux de la majorité départementale pour leur poser des questions de fond sur l’austérité et les politiques départementales et ainsi éclairer les électeurs. Les réponses ainsi que les communiqués de nos candidats sont à lire dans les documents suivants.

Lire la suite...

Pau. Projection-Débat Mardi 10 mars, Droits et libertés des femmes en France aujourd’hui

Soirée Projection débat Organisée par les Etudiants Communistes avec le planning familial 64 Mardi 10 mars 2015 UFR Lettres Amphi II 18h-20h « Droits et libertés des femmes en France aujourd’hui » Tract a télécharger : Tract 8 mars modifié

Lire la suite...

L’intox du ministère. La fausse désintox de Libération

Libération fait vraiment trop confiance dans les statistiques très politiques du ministère de l’Intérieur pour les prochaines élections départementales. Une confiance aveugle. Transformé le temps d’un « Désintox » truffé d’erreurs en organe central du ministère de l’Intérieur, Libé écrit « Le Front de gauche et le Parti communiste ne couvrent que 1 196 cantons ; soit 58,2 % du total national ». Vrai/Faux ? Faux : nous sommes présents dans 1 515 cantons de France métropolitaine (soit 75,93% des 1995 cantons de (...)

Lire la suite...

FN : La liste de la Honte

La liste de la honte des propos des candidats FN aux départementales 2015 L’image lisse que le Front national et Marine Le Pen tentent de se construire ne cesse de se fissurer dans la campagne des départementales. Les déclarations nauséabondes, racistes, et appelant à la violence se multiplient sur les blogs et les comptes des réseaux sociaux de candidats du Front national. La véritable nature du FN réapparait. Ainsi, Fabien Rouquette et Michèle Boisset, candidats dans le canton de Narbonne 2 (...)

Lire la suite...

Hendaye
Réponse des candidats "majorité départementale" canton Hendaye Côte Basque Sud

Nous publions la réponse majorité départementale en doc joint. Et notre analyse rapide de ces réponses

Hendaye
Lettre ouverte des candidates et des candidats du Front de Gauche canton d’Hendaye – Côte Basque – Sud, Aux candidats de la liste dite « gauche départementale ».

Mesdames, Messieurs, Dés le soir du premier tour des élections départementales, vous vous êtes adressés aux électrices et électeurs de gauche qui nous ont apportés leurs suffrages, en les appelant à vous rejoindre au second tour. Une tâche difficile dans (...)

Hendaye
Déclaration des candidats FG après le 1er tour des départementales pour le canton d’Hendaye Côte Basque Sud

Les candidats FDG remercient les 661 électeurs, soit 8,55 % des exprimés sur le canton Hendaye côte Basque Sud Nous tenons à rappeler l’essentiel du message que nous avons porté au cours de cette campagne : les politiques d’austérité menées par le (...)

Pau et agglomération
Fermeture de Pôle Emploi au centre ville :

Hendaye
ELECTIONS DÉPARTEMENTALES 22 ET 29 MARS

Hendaye
Elections départementales 22 et 29 mars 2015

Hendaye
Le Militant février 2015

Hendaye
Départementales / Contre la droite, l’extrême droite et l’austérité : le Front de gauche et le PCF

Orthez
ASSEMBLEE-DEBAT A LA MAIRIE D’ORTHEZ LE Mercredi 11 FEVRIER A 20H30


Passages médias

Pierre Laurent :

- Mercredi 18 mars : 7h50 : invité de Frédéric Rivière sur la Matinale de RFI
- Vendredi 20 mars : 8h15 : invité de la matinale de Bruce Toussaint sur ITélé

Olivier Dartigolles :

- Mardi 17 mars : 19h10 : invité de "Mardi Politique" sur RFI/France 24/Libération
- Mercredi 18 mars : 13h20 : débat sur Sud Radio
- Jeudi 19 mars : 21h10 : invité sur le plateau d’Audrey Pulvar sur ITélé

video du moment

Pierre Laurent (PC) : « On économise sur la... par rfi

adherer au pcf

PDF - 55.3 ko
bulletin abonnement les nouvelles des Pyrénées Atlantiques

PCF
l'Humanite
ANECR
MJCF
UEC
Olivier Dartigolles
region acquitainejeunes communistes pyrénées-atlantiques

 
Mentions légales - rss RSS

Fédération du Parti Communiste Français des Pyrénées-Atlantiques

50, avenue Jean Mermoz - 64000 PAU - t. 05.59.62.03.59 - f. 05.59.62.12.15

fait avec spip